La fasciathérapie : pour qui, pour quoi ? 
  • Souvent office de dernier recours pour des personnes souffrant depuis longtemps et sur qui les techniques médicales « classiques » n’ont pas eu d’effet pertinent, la fasciathérapie par son caractère doux et non intrusif, est accessible à tout le monde. Elle est particulièrement recommandée :
  • Pour des personnes souffrant d’anxiété, en situation de stress, post-trauma, deuil, de fatigue chronique ou de burn-out et tous les troubles rattachés au stress: Sensibilisation aux signaux du stress, fatigue, désordres neurovégétatifs, douleurs, altération du sommeil, fatigue, irritabilité, anxiété, sentiment d’être dépassé….
  • Pour des personnes atteintes de douleurs chroniques (arthrose, lombalgies, cervicalgies, fibromyalgie, rhumatisme…) ou aiguës (lumbagos, sciatiques, cruralgies, tendinites…)
  • En traumatologie et rhumatologie (entorses, fractures, pathologie musculaire, suites d’intervention chirurgicale..)
  • Pour les pathologies de la sphère crânienne (céphalées, migraines, névralgies, acouphènes), de la sphère abdominale et uro-gynécologiques (troubles du transit, syndrome du côlon irritable, règles douloureuses…)
  • En accompagnement durant les périodes de chimiothérapie.