Pour pouvoir ramasser les diamants, il faut tout d’abord laisser tomber les cailloux que l’on porte dans nos mains » Osho

L’abondance est un processus de lâcher prise. Ce qui est vide peut recevoir!  Bryant McGill

Access bars

Access bars (approche vibratoire de libération des mémoires cellulaires)

Qu’est-ce c’est ?

Technique énergétique puissante et rapide, crée en 1995 par l’américain Gary Douglas, permettant, par un reset du cerveau, la dissolution de tout ce qui concerne nos programmations limitantes, qui agissent à notre insu (par héritages familiaux, trangénérationnels, karmiques, inconscient collectif, etc..). Celles-ci se retrouvent sous forme de stagnations énergétiques, se densifiant dans notre corps.

Tous ces points de vue fixes sous forme de jugements, blocages, schémas anciens, traumas, croyances, pensées, conditionnements, certitudes…nous empêchent d’avoir la vie que l’on désire et de recevoir.

Contrairement à ce qu’on observe dans d’autres pratiques de libération, nous n’avons pas besoin d’aller à la cause initiale des problématiques de vie. Ce qui est libérateur, c’est de retirer l’empreinte énergétique engendrée par ces mémoires cellulaires.

Comment se déroule la séance ?

Durant la séance, la personne est couchée sur le dos, dans un état de laisser-faire, et par un toucher léger, on actionne des barres électromagnétiques sur 32 points sur le crâne, correspondant à des aspects bien spécifiques (créativité , joie, tristesse, gratitude, communication, guérison, contrôle, argent, sexualité, etc…).

La personne peut très bien s’endormir, être dans le silence ou dans de l’échange verbal en fonction des envies, ou même s’il s’agit d’enfant, être occupé à jouer, ou lire un livre.

Les manifestations physiques, émotionnelles éventuelles durant la séance sont à accueillir sans mettre de significations ou d’interprétations. Le mental sera mis en quelque sorte, en veilleuse.

La durée d’une séance peut osciller entre 50min à 1h15 environ.

Etude des bars, menée par un neuroscientifique.

Vidéo (en anglais sous titré en français), qui présente lors d’un congrès en 2015 aux Etats-Unis, les effets observés par Dr Jeffrey Fannin, neuroscientifique américain, de ce qui se passe dans le cerveau, avant et après une cession d’access bars…. Fascinant!